contact@koreliz.com 01.39.07.28.28
Email 01.39.07.28.28

Le cloud computing s’impose dans le BTP.

16 juin 2015
Partager cet article

Le Cloud et le Big Data se développe de façon fulgurante dans le monde du BTP. Des processus qui deviennent indispensables pour la conception des bâtiments et de la ville intelligente.

Dans notre vie de tous les jours, les services de Cloud Computing (informatique mutualisée en ligne) mis en place par les grands acteurs du web, sont très utilisées. Qui n’a pas utilisé Facebook, Google, Amazon ? Les services Cloud foisonnent également dans le monde professionnel comme avec Autodesk, Dassault Systèmes ou encore Bentley.

Ces services, hébergés sur des serveurs distants, permettent beaucoup de souplesse aux entreprises comme aux employés. Ainsi chaque exploitant travail sur les mêmes données : modèle BIM d’un projet, indices de consom­mation énergétique, boîte à plans électronique… et ceci indépendam­ment de la plate-forme utilisée (PC, tablette ou smartphone) ou de son système d’exploitation.

Les offres sont nombreuses en raison du modèle économique et de l’évolution proposée.

Mais l’exploitation du Big Data demande une vraie réflexion sur les données. Comment les trier, les analyser et les échanger?

La création de standards d’échanges se débat au sein d’associations comme la SBA (Smart Building Alliance). Le président, Serge Le Men, constate que «les nombreux logiciels de gestion d’énergie ne permettent pas d’échan­ger leurs données. L’objectif de la SBA est de réunir les acteurs de l’énergie, du bâtiment et des services, autour de données interopérables.»

La question sur la liberté est aussi approchée. On pourrait surveiller les activités de chacun, que ce soit sur le chantier ou au bureau. Il faudra donc veiller à ce que le big data ne se transforme pas en big brother…

 

(Source : Le moniteur)

Partager cet article
Publication précédente
Publication suivante