contact@koreliz.com 01.39.07.28.28
Email 01.39.07.28.28

Le traitement des jonctions de couverture en petit éléments

28 juillet 2014
Partager cet article

Un constat : La plupart des infiltrations de couvertures de bâtiments en petits éléments ont pour origine les points singuliers , il convient donc d’y apporter une attention particulière.

Éviter les désordres:

 

Les défauts de conception tels que la mauvaise exposition des faitages aux vents dominants ou encore un dimmensionnement non approprié des noues et des chéneaux sont à éviter.

En second temps ,les défauts de mise en œuvre sont également à proscrire lors de:

– scellement , utilisation de matériau inadapté (ciment au lieu de mortier bâtard).
– Relevé insuffisant en noue notemment
– Recouvrement insuffisant de tuiles sur noue.
– Absence de protection de tête de solin (ruissellement le long de la paroi)

L’essentiel:

 

– Le respect des rêgles de l’art en vigueur des couvertures en petits éléments : DTU 40.21 à 40.25 : Couvertures en tuiles.

– Assurer une ventilation suffisante est nécessaire afin d’éviter des désordres supplémentaires.

– Le bon fonctionnement d’une couverture est lié à un entretien régulier.

– Qu’il s’agisse de sous faitage , sous arrêtier , de noue ou encore d’abergements de cheminée, les accessoires dédiés apportent des réponses adaptées.

Les différents acteurs:

 

Les fabricants de tuiles proposent des solutions soit avec des accessoires du même matériau que les tuiles en partie courante (terre cuite notemment ) ou d’autres accessoires manufacturés.

Certains acteurs regroupés au sein du SMAT (Syndicat des Accessoires Manufacturés de Toiture) sont spécialisés en produits manufacturés adaptés aux différents type de couverture

http://www.accessoiresdetoiture.com/

Partager cet article
Publication précédente
Publication suivante