contact@koreliz.com 01.39.07.28.28
Email 01.39.07.28.28

Les applications en entreprise : Et pourquoi pas vous ?

Les applications mobiles, sur smartphones et tablettes, s’imposent en entreprise. Selon une étude, près de 44 % des entreprises interrogées ont mis en place ou sont intéressées par la mise en place d’app stores d’entreprise, autrement dit de répertoires centralisés de services, d’applications et d’API qui sont disponibles à l’intégration ou à la consommation et qui peuvent être téléchargés ou revus en un ou deux clics.

Gagner en productivité et permettre un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle

Dans le seul cadre du télétravail, d’importantes économies sont faites. Les gains de productivité ajouté au gain de présence et de disponibilité des employés permettent un équilibre vie privée / vie professionnelle qui amènent un meilleur rendement de ces derniers.

Autant de raisons pour les entreprises pour se pencher attentivement sur la question des applications, métiers ou non, dont l’intérêt est démultiplié par leur association possible avec des outils d’analyse de données.

Faciliter et améliorer le travail des employés sur le terrain

Mais il n’y a pas que le télétravail qui est concerné par la mobilité. Transporteurs, chefs de chantiers de travaux publics, commerciaux… Ces métiers ont en commun une demande de présence terrain très accrus.  La mise à disposition de tablettes ou des smartphones, joue en faveur d’une analyse des données en temps réel ou permet la mise à disposition d’une multitude de documents et qui demandait un passage bureau systématiquement.

Pour exemple, le groupe de BTP français Eiffage réalise d’ores et déjà un gain de productivité de 20% en munissant ses employés de tablettes sur les chantiers. Le tout pour assurer au mieux la « levée de réserve », terme technique qui désigne la gestion des défauts constatés sur un chantier.

Mixer Big Data et Analytics, pour des applis de plus en plus « smart »

En utilisant le Big Data et les outils d’analyses de données comme supports, les applications se font de plus en plus performantes. Et ce n’est qu’un début : seul 0,5% des données seraient pour le moment analysées par les entreprises, la plupart d’entre elles étant encore trop difficilement extractibles et classifiables.

Reste à savoir si les entreprises qui n’ont pas encore franchi le pas seront prêtes à faire entrer l’usage des applications, désormais familier à la plupart des employés dans leur vie personnelle, dans la sphère professionnelle. Une chose est certaine : si elles le souhaitent, elles ne seront pas dépourvues de ressources. Le nombre d’applications d’entreprises optimisées pour la mobilité devrait en effet quadrupler d’ici 2016.